• Apple fait sauter tous les verrous numériques d'iTunes

    Apple fait sauter tous les verrous numériques d'iTunes

    Par equipekazeo-actu

    La firme va supprimer les DRM sur l'ensemble des titres de l'iTunes Store d'ici à la fin du mois de mars. Et introduit de nouveaux tarifs.

    Malgré une édition ternie par l' absence de Steve Jobs, Apple a profité de Macworld 2009 pour annoncer la suppression des DRM (digital rights management) sur l'intégralité des titres musicaux de l'iTunes Store. Ses dix millions de chansons pourront ainsi être écoutées sur n'importe quel baladeur compatible AAC, et plus seulement sur les terminaux d'Apple (iPod et iPhone).
    La firme à la pomme proposait déjà des morceaux « déverrouillés » sur iTunes Plus, à la suite d'un accord avec la maison de disques EMI. Elle est donc enfin parvenue à négocier avec les autres majors (Sony BMG, Universal Music, et Warner Music) pour bouter définitivement les verrous numériques hors d'iTunes.
    Huit millions de chansons sont concernées dans un premier temps. Les deux millions de titres restants seront débarrassés des DRM d'ici à la fin du mois de mars. Comme sur l'iTunes Plus actuel, les morceaux seront fournis au format AAC à 256 Kbit/s.
    Trois tarifs différents à partir d'avril
    Revers de la médaille, Apple va abandonner sa politique de tarif unique. Le prix à payer pour obtenir le feu vert des majors. A partir du mois d'avril prochain, trois tarifs seront appliqués sur le catalogue : 69 centimes, 99 centimes et 1,29 euros.
    La plupart des albums resteront à 9,99 euros selon la firme. L'entreprise assure également que la majorité des chansons seront facturées 69 centimes, sans préciser à quels titres les autres tarifs seront appliqués.
    Il faudra aussi passer à la caisse pour pouvoir déverrouiller les chansons précédemment acquises sur iTunes avec DRM. Sur iTunes Plus, cette mise à jour des anciens morceaux était jusqu'à présent facturée 30 centimes par titre ou 30 % du prix d'un album. Ce tarif devrait perdurer. Il y a néanmoins une bonne nouvelle pour les utilisateurs d'iPhone 3G, qui peuvent désormais télécharger sur leur mobile les musiques achetées sur iTunes en connexion 3G et plus seulement en Wi-Fi. De quoi faciliter les achats impulsifs.
    Warner libère aussi ses titres en France
    En autorisant la suppression totale des DRM sur le plus important catalogue de téléchargement musical, les majors signent sans aucun doute l'arrêt de mort des verrous qui ont tant handicapé le téléchargement légal. Refusant l'évidence, elles se sont contentées pendant dix-huit mois de quelques expérimentations de déverrouillage avant d'autoriser les distributeurs à vendre des catalogues restreints de titres « DRM-free », comme Amazon.
    En France, les majors accélèrent aussi le mouvement, l'abandon des DRM constituant une des contreparties du dispositif antipiratage prévu par le gouvernement. Universal Music France a ainsi autorisé la distribution au compte-gouttes de certains titres sans DRM par SFR. Son PDG, Pascal Nègre, a par ailleurs promis au cours d'un vidéo chat sur 01net. que les DRM seront supprimées sur tout le catalogue d'Universal en France le lendemain du vote de la loi antipiratage (discutée au Sénat au printemps).
    De son côté, Warner Music a annoncé ce mercredi 7 janvier que tout son répertoire mondial à la carte sera disponible sans DRM à partir d'aujourd'hui sur les sites de téléchargement FnacMusic et VirginMega, jusqu'au 31 décembre 2009, à titre expérimental. La poursuite - ou non - de cette année de test sera « fonction du vote de la loi » contre le piratage sur Internet, précise la maison de disques dans un communiqué.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :