• Faux adieux (Poème)

    Faux adieux

    Par tragoudia66

    A la toute première heure du jour
    bien avant que tu ne t’éveilles
    caressée par de lentes vagues bleues
    venues lécher  ma peau brune
    serrée dans les bras du soleil
    sur un  tapis d’algues douces
    écoutant les murmures du vent
    souffles  tendrement glissés à mon oreille
    j’ai fait l’amour avec la mer
    encore encore ...

    Je savais que c’était la dernière fois
    que je ne reviendrai pas
    que ma vie ne serait plus là-bas
    j’ai rempli mes sens avec les bruits, les odeurs
    et toutes les couleurs
    les  verts les gris et  les bleus
    j’ai bouclé les valises,  accepté les cadeaux
    prononcé les derniers mots avec  les amis
    souri à leurs kalo taxidi
    eux aussi je crois savaient que c’était fini

    A la petite gare du lac Kaïfa
    nous avons pris le dernier café
    puis nous avons marché sur les dunes
    et découvert à nos pieds
    un tapis de lys martagon
    un voile de mariée
    la voile d’un bateau qui s’en va



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :