• L'Argolide et les îles du golfe saronique Par Sytis 890



    L'ARGOLIDE ET LES ILES DU GOLFE SARONIQUE
    décrit par SYTIS 890

    En face d'Athènes, cette région de collines calcaires, plantées d'oliviers,
    d'orangers et de citronniers, constitue un lieu de séjour agréable, qui permet
    d'entreprendre de nombreuses excursions.

    On visitera Nauplie et Epidaure, mais l'on se promènera aussi le long de la côte
    qui dispense de beaux points de vue sur les Îles.

    Spetses

    De Porto Heli (Port des Anguilles) ou de Kosta, on gagne Spetsae. Près du port,
    les familles de la haute société ont construit de belles maisons; vous pourrez
    visiter la demeure de la Bouboulina, héroïne de la guerre d'Indépendance, et un
    musée naval dans la maison Mexis. Les rues sont pavées de galets formant des
    motifs marins ou des animaux. C'est une Île calme, plantée de pins, ou l'on
    apprécie les gâteaux aux amandes (amigdalola).

    Hydra

    A Ermioni, le bateau se rend à Hydra qui était l'un des plus grands ports de la
    Grèce en 1800. Ses armateurs fournirent leurs flottes aux corsaires de la guerre
    d'Indépendance. Des canons montent toujours la garde à l'entrée du port, le long
    duquel vous verrez de belles maisons d'armateurs, construites au XIX- siècles

    Hydra est fréquentée par des artistes de tous genres.

    A pied ou à dos d'âne, vous pourrez visiter les monastères construits sur le
    mont Profitis Ilias.

    En poursuivant vers l'est de l'Argolide, vous verrez des champs d'œillets, puis
    une zone plantée uniquement d'orangers et de citronniers. A Galatas, il est
    possible de traverser pour se rendre dans l'Île de Poros.

    Poros

    De formation volcanique, cette Île est Couverte de pins et possède des plages
    agréables. Le monastère de Zoodochos Pighis et le sanctuaire de Poséidon sont le
    but d'agréables promenades.

    Jusqu'à la station thermale de Methana, la route en corniche dispense de
    magnifiques points de vue. Les ferries à Egine (Aighina), l'Île aux pistaches.

    Egine

    On débarque dans un port pittoresque, d'ou partent des bus qui desservent
    Paleochora - l'ancienne capitale de l'Île, où l'on visite de belles chapelles
    byzantines, disséminées sur la montagne -, le temple d'Aphaia - construit après
    la bataille de Salamine en 480 av. J.-C. - et à la station balnéaire d'Haghia
    Marina. Un conseil, si vous achetez des pistaches, prenez-les de préférence chez
    les marchands qui les vendent en vrac dans de grands sacs, plutôt que dans des
    sachets dans lesquels elles ont perdu leur caractère bien sec.

    Merci d'avance pour la publication :-S

    Sytis


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :