• L'île de THASSOS par makarana


    l'île de THASSOS par makarana



    Thassos est vraiment une île très très agréable. Peu éloignée du continent elle offre quantité de plages plus ou moins grandes, mais aussi la possibilté de loger "au frais" sans air conditionné en particulier dans le village de Panagia.
    Nous prenons le ferry à KERAMOTI, située à l'est de KAVALA car la durée de la traversée est la plus courte (coût de la traversée : 10,40 euros pour la voiture et 1,70 euros par personnne). Pendant toute la traversée nous pouvons contempler le ballet des mouettes en quète de nourriture donnée par les gens situés sur les ponts. Elles suivent en escadrilles le bateau en le remontant puis décrochent, se laissent glisser à l'arrière et recommencent le manège sans arrêt. Quand quelqu'un lance un morceau de pain dans l'eau c'est la bagarre, la plus rapide s'en saisit mais doit faire face à l'assaut de ses copines. Le plus étonnant c'est lorsqu'un quidam tend à bout de bras un biscuit ; certaines mouettes plus hardies ou habiles arrivent à aller piquer le gâteau d'un coup de bec, sans blesser la personne. Joli exemple de navigation aérienne pour prendre en compte la vitesse du bateau et les turbulences.
    Nous avons choisi de loger à l'hôtel THASSOS INN situé dans le village de PANAGIA sur les recommandations de LONELY PLANET. C'est effectivement un excellent choix que nous vous recommandons. L'hôtel est situé dans un village un peu en hauteur et grâce à cette situation l'air conditionné n'est pas nécessaire ; on peut même laisser la fenêtre ouverte car il y a très peu de bruit. L'hôtel est situé le long d'une source qui dévale avec force le village ; on se croirait dans le Pélion. Les touristes viennent se photographier à côté d'un petit pont construit juste à côté de l'hôtel au dessus de ce torrent. Les patrons sont extrêment sympathiques, toujours prèts à discuter (en anglais) . Le petit déjeuner est pris sur une grande terrasse à l'ombre. Dès notre arrivée on nous offre le thé, puis le patron nous donne des figues de son jardin bio dont il est très fier ; le lendemain nous aurons droit à une tomate et à des figues. Ce type est toujours en plein travail et s'active soit dan
     s son jardin soit à côté de l'hôtel où il construit une petite annexe ; comme il le dit "I am young" (il doit froler la soixantaine). Nous verrons aussi la maman de la patronne très agée qui s'occupe elle aussi dans le jardin. Quant au fils il suit des études au pays de Galles et voudrait s'orienter dans le commerce et l'hôtellerie ; avec des parents pareils rien d'étonnant. Si vous allez dans cet hôtel en octobre le patron vous invitera à aller à la pèche, c'est sa passion et c'est la meilleure saison.
    Le village de PANAGIA est assez fréquenté mais en s'éloignant de la route principale on trouve du calme. A l'entrée du village par le nord très belle vue sur la mer et la GOLDEN BEACH.
    Globalement moins de falaises sur la côte ouest, les plages sont en général plus petites et moins encombrées. La route qui fait le tour de l'île est en excellent état et permet des points de vue superbes ... Il y a quelques villages à l'intérieur des terres où nous ne sommes pas allés. La "capitale" appelée aussi LIMENAS est bien sur assez encombrée ; quelques rues piétonnes, des boutiques, des restaurants et des bars. Un petit port et quelques ruines antiques que nous n'avons pas visitées car en juillet il fait très très chaud et on cherche l'ombre !

    Il y a un endroit où il faut absolument aller sur la côte EST vers le sud : le monastère MONI ARHANGELOU d'où les religieuses peuvent méditer en voyant au loin le mont ATHOS. Mais pour moi si vous allez sur la terrasse du monastère à côté de la chapelle vous aurez un des plus beaux paysages que j'ai jamais vus : la vue sur la mer est fantastique ! On y resterait des heures s'il n'y avait pas ce soleil (et pas d'ombre). Il est normalement interdit de photographier et de filmer et j'ai donc obéi ; la photo que j'ai prise ci contre est hors de l'enceinte du monastère près de l'entrée mais ne rend pas compte de la beauté de ce que l'on peut voir à l'intérieur ; vous verrez par vous mêmes.
    Faisons le tour des plages en descendant du nord vers le sud en commençant par la côte est:
    la plus grande des plages est GOLDEN BEACH située de HRISSI AMMOUDIA à SKALA POTAMIAS ; beaucoup de monde mais la plage est très grande et large, il y a donc moyen de trouver sa place. Personnellement je n'aime pas beaucoup les grandes plages de ce type (avec emplacements privés) et ce n'est donc pas ma préférée
    à KINIRA on trouve des plages plus petites, situées en face de l'îlot du même nom ; elles ont l'air assez sympa mais nous les avons juste regardées de loin.
    on trouve ensuite PARADISE BEACH : il faut descendre longtemps par une piste en terre pour y arriver ; la plupart des gens y vont à pied, les fainéants en voiture (il y a un petit parking en haut le long de la route)

    ALYKI : mes plages préféres. Deux plages séparées par un ilôt (sur lequel on trouve un site archéologique et une carrière de marbre antique). La plus au sud (photo de gauche) est faite de sable et est beaucoup plus agréable mais évidemment il y a du monde ; néanmoins si comme nous vous n'êtes pas des fanas de bronzette vous pouvez toujours poser vos affaires et aller vous baigner, l'eau n'est jamais envahie (curieux tous ces gens qui viennent sur la plage uniquement pour changer de couleur alors qu'a proximité il y a une eau claire et chaude dans laquelle il est délicieux de se baigner, car ça tape très fort). Comme c'est notre plage préférée nous y allons le matin assez tôt avant 10 heures et ainsi pas de problème pour poser ses affaires avant la foule. L'autre plage (photo de droite) est faite de gros galets sur lesquels il est difficile de s'installer mais la baignade est là aussi délicieuse. Possibilité de faire le tour de l'ilôt reliant les deux plages en passant par le
     site archéologique et la carrière de marbre . C'est une belle balade ; le site antique n'a guère d'intérêt à mon avis (l'entrée est gratuite) mais la vue sur l'ancienne carrière de marbre est très intéressante.. Il y a un parking le long de la route et quelques tavernes le long des plages.
    ensuite jusqu'à POTOS plein de criques ou de petites plages plus ou moins faciles d'accès ; si vous aimes la tranquillité c'est là qu'il faut aller
    à PSILLI AMMOS beaucoup de monde pour la petite plage
    à POTOS deux jolies plages séparées mais du monde et une circulation automobile intense à chaque fois qu'on y passe : pour moi à éviter sauf si vous aimez la compagnie;
    à PEFKARI une jolie petite plage avec quelques cafés. Nous y avons fait une halte en regardant des toursites se livrer aux joies nautiques (petie base)
    à LIMENARIA une petite plage dans le village (pas terrible et encombrée) mais en allant vers le nord une grande plage. Attention sur cette plage il faut rester côté LIMENARIA car plus au nord au bout de la plage des rochers dans l'eau rendent la baignade difficile voire dangereuse ; mais on voit nettement la limite des rochers dans l'eau. Sur cette grande plage pas de problème pour trouver de la place. LIMENARIA est un des rares endroits où nous avons trouvé un journal français (Le Monde). Le village n'est pas terrible, beaucoup de cafés, restaurants, très aménagé pour le tourisme mais une halte pour boire un café frappé ou jus d'orange est très agréable. Il y a des parkings aux deux extrémités du village soit vers le port soit à l'autre bout (le sens de circulation le long de la mer est unique en allant vers le port). Une curiosité : une équipe de télévision asiatique en train de tourner je ne sais quoi ni pourquoi.
    SKALA MARION est un petit port très peu développé et très agréable. Une plage au nord, une petite dans le village même en face des restaurants et une autre au sud. Celle qui est la plus au sud est de loin la plus agréable : couleurs des eaux superbes, plage entourée de gros rochers. Les deux autres sont quelconques. Un café INTERNET très moderne (avec distribution d'essuie main par infra rouge dans les toilettes) ; le coût est de 50 cts pour envron 20 minutes. Un très bon restaurant que nous vous recommandons ; il s'appelle THESSALONIKIA (écrit en grec) et situé à peu près au milieu de la petite plage du "centre" du village.
    en remontant vers le nord SKALA KALIRACHIS est un petit port peu développé . Encore d'autres plages en remontant vers le nord, signalées par des panneaux depuis la route.
     Une curiosité à SKALA POTAMIAS qui marque l'extrémité sud de la GOLDEN BEACH : un loueur qui a une vague ressemblance avec Eric CANTONA s'est mis un ballon dans les mains, un maillot de foot de Manchester et il a mis des affiches un peu partour dans l'île qui vante le "Eric's pool bar" . La première fois que j'ai vu l'affiche en roulant en voiture j'ai cru que Cantona avait fait des investissements en Grèce !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :