• La Grèce récupère des antiquités de trois pays d'Europe

    La Grèce récupère des antiquités de trois pays d'Europe

    Par  zoom-43

    ATHENES (AFP) — L'Allemagne, la Belgique et la Grande Bretagne ont restitué à la Grèce des fragments d'antiquités dont les plus vieux datent du 5e siècle avant notre ère, a annoncé mardi le ministère de la Culture.

    Soixante-dix offrandes funéraires, saisies par la douane de Nuremberg (Allemagne) en 2007 dans un camion en provenance de Grèce "ont été rapatriées (dans le cadre d'une coopération) avec le Consul général grec à Munich", a indiqué le ministre Antonis Samaras, lors d'une présentation publique de ces objets au Musée archéologique d'Athènes.

    Ces objets, pour la plupart des fragments de pots en céramique ou en cuivre ainsi qu'un pot en verre proviennent "probablement" d'une nécropole en Thessalie et datent du 3e-4e siècle, selon les archéologues.

    Le ministre a également présenté une centaine de fragments de poterie et de pièces de monnaie en cuivre datant du 5e au 3e siècle avant notre ère et restitués récemment par la Belgique.

    En provenance du site de Thorikos, au sud d'Athènes, ces objets ont été sortis du pays il y a quarante ans et retrouvés au musée de Gand lors d'un inventaire.

    "Actuellement le monde est de plus en plus conscient que les objets culturels ne constituent pas seulement des objets d'art d'une période historique donnée mais aussi de précieux liens pour l'identité historique des peuples", a souligné M. Samaras.

    Le ministre a également présenté un morceau de frise byzantine en marbre du 11e ou 12e siècle, enlevé par un touriste britannique dans les années 50 du site de l'Agora d'Athènes.

    "Lors de son décès, sa femme l'avait offerte à un céramiste britannique qui l'a ensuite rendu à l'Ambassade de Grèce à Londres", a indiqué à l'AFP Victoria Solomonidou attachée culturelle à l'Ambassade grecque.

    Selon Mme Solomonidou, "ce céramiste est un fervent supporteur de la restitution de la partie des frises du Parthénon détenues par le British Museum", une bataille que la Grèce mène en vain depuis trente ans.


  • Commentaires

    1
    Caloikos
    Mercredi 20 Mai 2009 à 22:29
    Tr?bonne nouvelle !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :