• La sieste, une coupure indispensable

    La sieste, une coupure indispensable

    Par Yannaki

    Attention : la Grèce est un pays méditerranéen. La sieste y est sacrée. Jamais on ne verra un Grec, sauf pour une urgence absolue, se promener ou travailler aux heures les plus chaudes de la jounée. Entre 14 et 17 heures, le pays tout entier est plongé dans une bienheureuse léthargie, qu'il est conseillé de ne pas troubler. Tirant parti du moindre courant d'air et recherchant toujours l'ombre, les habitants savent que la sieste est le seul moyen de supporter les grosses chaleurs de l'été. Et une fois l'habitude prise, pourquoi ne pas prolonger le reste de l'année ?

    Un début de soirée à la grecque

    C'est vers 20h, après la sieste de l'après-midi, que la Grèce commence à s'agiter. Lors du "petit soir", les Grecs vont se promener sur le port ou sur la place, c'est la volta. C'est l'occasion de se rencontrer, de discuter. Bref, la soirée s'annonce bien !

    Après la promenade, le repas peut commencer, généralement vers 22h. Les Grecs aiment passer du temps à table. C'est l'occasion de bien manger mais aussi de prendre des nouvelles de chacun et de passer de bons moments en compagnie des siens.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :