• Lefkada par Mélissa

    Lefkada

    par Mélissa

     

    Alors arriver à Lefkada ne fût pas une mince affaire. La signalisation en Grèce ... ce n'est pas vraiment le top ! Nous avons donc pris un mauvais chemin en quittant Delphes. Une fois sur la bonne voie, il a fallu rester attentives mais nous avons réussi. La route ça creuse, donc nous avons aussi eu du mal à trouver un endroit pour déjeuner vite fait. A Messolonghi, nous pensions trouver quelque chose d'ouvert, mais c'était le 15 août donc pas grand-chose d'ouvert. Nous avons fini par trouver une boulangerie devant un hôpital. Les tiropitas étaient très bons. Par la suite j'ai lu sur la presse people que ce jour là, dans cette ville là, LA star du pays passait des vacances en famille. Comment ça de qui je parle ... de Nikos bien-sûr !!! Apparement il fait ça bien, le 15 août il va à la messe en famille et tout et tout ... s'ils étaient tous à la messe, normal qu'il n'y ait pas une taverne d'ouverte !!!

    Finalement nous sommes arrivées à Lefkada dans l'après-midi. Le temps de trouver un camping à Episkopios et de nous installer, il était bien 17h30. Je n'ai jamais vu autant de monde dans un camping, c'était impressionnant.

     

    Après toute cette route, nous nous sommes baignées pour la première fois en mer ionienne. Whaouh ! Que d'émotions. Par contre les galets ça fait vraiment mal au pieds quand on est pieds nus. Heureusement j'ai trouvé THE super technique, je m'asseois dès que j'ai les pieds dans l'eau et j'y vais sur les fesses. En plus c'est plus facile pour se mouiller, parce qu'on a beau être en plein été, il fait tellement chaud dehors que l'eau peut sembler assez froide. Je suis en train de me trouver des excuses parce qu'il me faut beaucoup de temps pour entrer dans l'eau non ?

    Après une petite douche, nous partons direction la ville de Lefkada (même nom pour l'île et pour la ville principale).

     

    Il faut chaud, nous faisons une pause "granités"

    Les photos à la tombée du jour, avec le flash ça ne rend rien, sans flash c'est flou ... résultat je n'en ai qu'une de potable. Ce ne sont que des restos italiens. Pour changer un peu, ici il y avait peu de français par contre beaucoup d'italiens.


    Après avoir mangé dans une taverne pour fêter le week-end et flané encore un peu, nous sommes rentrées au camping. Problème : plus de place pour garer la voiture, un blaireau a fait exprès de se garer de travers. Finalement après un super créneau dans un coin, on peut aller dormir .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :