• LES GRECS SONT POLYGLOTTES

    LES GRECS SONT POLYGLOTTE<wbr>S</wbr>

    <wbr><wbr><wbr><wbr>

    <wbr>

    Par Para thenes

    Un communiqué d'Eurostat (Office des communautés européennes) annonce ses chiffres.

    Selon donc la Commission, en Grèce, où l'apprentissage d'une langue étrangère, l'anglais, est obligatoire dès le primaire, l'oscar revient à la Grèce où une proportion de 92% (chiffres 2006) d'élèves apprennent une langue étrangère, l'anglais.

    Une chose m'échappe pourquoi 92% seulement quand l'apprentissage de l'anglais est obligatoire depuis la 5ème classe du primaire ?

    En 2007 , toujours en Grèce, dans l'enseignement supérieur, 91,8% apprennent une seule langue contre 6,9% deux langues étrangères ou plus. En France, nous obtenons les chiffres de 10% et de 90% respectivement.

    Pour les adultes de 25 à 64 ans, les chiffres deviennent beaucoup plus parlants.
    En Grèce, 43,4% ne parlent aucune langue ; 44,8 parlent une langue étrangère (l'anglais arrive encore en tête) ; 11,9% parlent deux langues au moins.

    En France, respectivement les chiffres sont : 41,2 % - 35,9% - 22,9% et l'anglais arrive en tête.

    Tout cela c'est de la théorie en fait. C'est bien l'apprentissage mais qui parle réellement, vraiment, essentiellement une langue étrangère ?

    En Grèce, la famille dépense énormément pour l'éducation en général. Les Grecs investissent beaucoup d'argent pour leurs bambins pour l'apprentissage d'une ou plusieurs langues étrangères. D'ailleurs ils n'attendent guère de l'école publique dans ce secteur. Ils préférent, même si ils sont contre, avoir recours aux services de l'enseignement parallèle des "frontistiria". peuvent-ils faire autrement ???

    Les "Frontistira" sont un réseau d'écoles privées, d'instituts de langues où l'élève complète ses connaissances, en général le soir, après les cours. Les parents pris au piège par cette économie parallèle ne peut autrement qu'inscrire leurs enfants à ces cours de langues privés en espérant qu'ils seront gratifiés au bout d'une dizaine d'année par un diplôme tels que "Lower", "Proficiency" et autres DELF et DALF.

    A côté des frontistiria, il y a également les cours privés, à domicile. Onéreux, il faut compter de 15 à 25 euros par heure, et plus parfois, selon le niveau. Plus le niveau est élevé plus l'heure-horaire augmente.


    Résultat de cet enseignement parallèle, parallèle en théorie, puisqu'en vérité la réelle connaissance ne s'acquiert que grâce à ces écoles privées. Les Grecs sont polyglottes, la tranche d'âge 20-35 ans connait au moins l'anglais. Les plus anciens se débrouillent avec des mots appris sur le tas, question de survie !

    En connaissance de cause, ne parlant pas grec lorsque je suis arrivée en Grèce, j'ai toujours pu me faire comprendre grâce à la connaissance de l'anglais, d'une part, plus rarement du français, encore moins de l'allemand (que j'ai complètement oublié faute de n'avoir jamais eu l'occasion de m'exercer !).

    Apprendre le grec en Grèce a toujours été pour moi également une question de survie. Comprendre un pays et ses habitants, c'est parler sa langue.

    Pour l'anecdote, l'autre jour dans le métro, deux anglais ont abordé une jolie grecque en lui lançant un "hello, how are you ?". Visiblement gênée, la jeune fille a répondu par un mouvement de la tête. L'un des jeunes a rétorqué étonné : "you don't speak english ?". Pourquoi faut-il que ces anglophones ai en plus l'exigence que les autres parlent l'anglais ? Parlent-ils une autre langue que l'anglais ?

    Allez donc voir les résultats de ces statistiques :http://europa.eu/rapid/<wbr>pressReleasesAction.do?<wbr>reference=STAT/09/137&format=<wbr>DOC&aged=0&language=FR&<wbr>guiLanguage=fr</wbr></wbr></wbr></wbr>

    Posons-nous des questions :
    - sommes-nous tous égaux devant l'apprentissage des langues ?
    - avons-nous tous les mêmes capacités ?
    - est-il plus facile pour un Grec d'apprendre l'anglais ou d'apprendre le Français ?
    - Un Français peut-il apprendre facilement le grec moderne ? Ferait-il un tel choix s'il en avait le choix ?
    - sur quel critère choisir une langue étrangère plutôt qu'une autre ?
    - les Grecs ont-il un don des langues ?

    L'Union européenne c'est 27 pays et 23 langues étrangères.

    </wbr> </wbr></wbr></wbr></wbr>

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :