• Les musées

    Les musées
    Par Yannaki

    Joueur de harpe ou de lyre exposé au Musée national archéologique. L'art cycladique, qui s'est développé entre 2800 et 2200 av.J.-C., a donné naissance à des statues en marbre d'un grand dépouillement, dont la pureté des lignes a inspiré des artistes contemporains.


    Les musées


    Le Musée national archéologique. Le plus grand et le plus riche des musées d'Athènes possède des collections provenant des principaux sites antiques du pays : les Cyclades, Mycènes, l'Attique... Parmi les idoles cycladiques (2800-2200 av.J.-C.), les plus célèbres sont le joueur de harpe, le joueur de flûte et une grande figure féminine provenant d'Amorgos. Des fresques exhumées au cours des fouilles dans les maisons de Santorin figurent parmi les mieux concervées : le Pugilat, représentant deux enfants au corps délié en train de boxer, ou le pêcheur, chargé de poissons. Les trésors mis au jour à Mycènes ou à Tirynthe sont principalement en or : masques gobelets, armes, bijoux. Dans les salles qui présentent la sculpture, les "kouros", jeunes hommes hiératiques à la chevelure bouclée, ont été découverts en Attique. Tout comme les statues de bronze qui gisaient au fond



    Le musée d'Art populaire présente les techniques artisanales des XVIIIe et XIXe s. : costumes traditionels, tissages et sculptures sur bois. Cette couverture brodée de vases de fleurs et de paons provient de la région de Ionannina, au nord-ouest de la Grèce.

    de la mer Egée : l'Appolon du Pirée (525 av.J.-C.) ou l'Ephèbe de Marathon (330 av.J.C.) racontent l'histoire de l'évolution de la sculpture. Le Musée national possède en outre une importante collection présentant la céramique grecque à travers les âges.
    Un musée de site : l'Acropole. Situé à l'extrémité sud-est de la colline, le musée de l'Acropole regroupe les sculptures découvertes sur le site par l'archéologue Kavvadias en 1885-1891. Parmi les plus belles se trouve un groupe de jeunes filles au fin sourire et au costume très travaillé ; ces "korês", dattant du VIe siècle av.J.-C., avaient été enfouies dans une fosse après la mise à sac de la ville par les Perses en 480 av.J.-C. Le musée abrite également des reliefs provenant du Parthénon : les deux plus beaux ensembles étant la frise exécutée par le sculpteur Phidias (490-431 av.J.-C.) représentant la procession des Panathénéens, ainsi que les statues originales des Caryatides, ces sculptures qui soutenaient l'Erechthéion, remplacées aujourd'hui par des copies.
     

    emoticone Informatique, smiley Informatique



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :