• Mycénes

    Mycénes

    Ville du Péloponnèse juchée sur une acropole rocheuse dominant la plaine de l'Argolide, Mycènes a donné son nom à la brillante civilisation qu'a connue la Grèce à l'âge du bronze.

    Les Mycéniens appelés «Achéens» par Homére dans l'Iliade sont, à l'origine, des tribus indo-européennes qui envahissent la péninsule des Balkans vers 2000 av. J.-C. Peuple guerrier et féodal, ils s'installent à Argos, Mycènes, et Tirynthe où ils construisent des enceintes fortifiées.

    Par l'intermédiaire des Cyclades, les Mycéniens découvrent vers 1600 av. J.-C. la culture minoenne, comme en témoignent les objets trouvés dans les sépultures dites «tombes du cercle B», creusées dans le rocher à l'extérieur des murailles de Mycènes. Les Mycéniens ne tardent pas à lancer des expéditions maritimes contre les Crétois et c'est à eux qu'on attribue vers 1400/1450 la disparition de la civilisation minoenne. Néanmoins, il est probable que la grande éruption volcanique qui dévaste à la même époque l'île de Santorin a dû également contribuer à ce déclin. Avec la ruine de la civilisation crétoise et l'essor des Mycéniens, le centre d'activités de la mer Egée se déplace vers les palais de la Grèce continentale.

     

    L'écriture
    Pour établir leurs inventaires et tenir leur comptabilité, les rois mycéniens se servent d' une écriture  syllabique appelée «linéaire B». De nombreuses tablettes en argile utilisant ce langage ont été retrouvées dans un magasin du palais de Pylos, juste avant la Première Guerre mondiale; d'autres ont été mises au jour à Cnossos, Mycènes, Tirynthe et Thèbes. Cette écriture, déchiffrée en 1953 par le Britannique Michael Ventris, est en fait une forme ancienne du grec.

    Pour trouver un hôtel



  • Commentaires

    1
    Ratua
    Vendredi 15 Mai 2009 à 19:48
    Il n'y a rien, il faut se diriger vers Nauplie
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Dimos Profil de Dimos
    Samedi 16 Mai 2009 à 02:11
    Il n'y a rien, il faut se diriger vers Nauplie
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :