• Rapidité : le match des navigateurs

    Rapidité : le match des navigateurs

    Par equipekazeo-actu

    Rapidité : le match des navigateurs
    Nous avons testé les principaux navigateurs sur le terrain de la vélocité : démarrage, Javascript... Internet Explorer est souvent à la traîne.

    Depuis que l'hégémonie d'Internet Explorer est bousculée par des outsiders innovants comme Firefox, Opera, et depuis peu Chrome, la guerre des navigateurs fait rage. Un des principaux fronts de bataille est la rapidité, un élément important pour les internautes, même si ce n'est évidemment pas le seul.
    Quel est aujourd'hui le navigateur le plus rapide ? La réponse est loin d'être évidente. Les vitesses d'affichage des sites et l'exécution des applications Web en situation réelle dépendent de nombreux paramètres.
    La disponibilité des sites, la nature des optimisations réalisées par les développeurs (pour un navigateur donné), l'ordre d'affichage des éléments sur la page, la présence de scripts ou d'animations Flash sont autant d'éléments qui peuvent conduire à des ressentis différents.

    Pour nous faire une idée aussi précise et objective que possible, nous avons fait subir (1) une série de quatre tests très différents aux dernières versions finales des principaux navigateurs du marché (Internet Explorer, Firefox, Safari et Opera) et aux dernières versions bêta des deux navigateurs les plus utilisés (Internet Explorer et Firefox).
    Chrome est devant
    Temps de démarrage à froid du navigateur, vitesse du moteur Javascript, téléchargement simultané de 10 sites et vitesse de rendu des animations Flash, les quatre tests retenus ici ont le mérite de fonctionner avec tous les navigateurs testés.
    Au final, globalement, Google Chrome se révèle le plus rapide d'une courte tête devant Safari et la bêta 2 du futur Firefox mais les versions finales actuelles de Firefox et Opera sont aussi très bien classées. Fidèles à leurs mauvaises habitudes, IE7 et la bêta d'IE8 arrivent bon derniers loin derrière tout le monde.
    Bien entendu, la vitesse n'est pas tout. Sécurité, compatibilité, interface, occupation mémoire, etc., d'autres critères sont importants et les navigateurs les plus rapides ne sont pas bons sur tous les plans. Une étude a par exemple montré cette semaine que Chrome et Safari géraient très mal les mots de passe. Toute médaille a son revers.
    (1) Tous les tests ont été réalisés avec Windows XP qui est, avec Vista, la plate-forme accueillant le plus de navigateurs différents.


  • Commentaires

    1
    Iraballe
    Samedi 10 Janvier 2009 à 13:24
    Merci pour ces infos..moi je suis chez firefox et il me convient parfaitement !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :