• Voyage à Syros, Smyrne et Constantinople

    Voyage à Syros, Smyrne et Constantinople

    Par MariePaulMasson-Vincourt-91827

    Un grec élevé en Europe, enfant à Smyrne jusqu'à l'insurrection et revenu en Grèce « libre », voyage en Orient. Le pèlerinage aux sources va bien vite susciter le regard étranger, puis le regard critique sur sa propre patrie.

    Assez européen pour céder parfois, en romantique, à la magie de l'Orient, ou pour raviver les souvenirs classiques, ce libéral héritier des Lumières souligne ici la prospérité du commerce, là les échanges Orient-Occident, là encore le foisonnement des richesses : mais il fustige aussi avec humour l'absurdité de certains comportements religieux : ailleurs encore il condamne toute aliénation de l'homme par son semblable, despotisme ou esclavage.

    Calligas entreprend son voyage en Turquie sous le coup d'une déception. Il a déjà pris la mesure de la Grèce bavaroise : pauvreté, corruption généralisée, clientélisme politique derrière l'expression revancharde de la Grande Idée. Révoqué de l'université de Rouen pour des raisons politiques. Calligas assène une insoutenable vérité : et si les Grecs étaient plus libres, plus prospères, mieux instruits, plus heureux en un mot, dans l'Empire ottoman que dans le royaume d'Othon ?

    Paul Calligas


  • Commentaires

    1
    Ioopa
    Mardi 30 Décembre 2008 à 14:05
    Ce livre m'a l'air pas mal, je pense l'acheter si je le trouve sur internet.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :